lailatvx

lailatvx

Ma femme et nos voisins blacks 2

3510 appréciations
Hors-ligne
Nadine vit, avec un certain étonnement, que c'est pendant plus de deux heures que les voisins avaient profité de son corps.
Elle avait bien souffert mais aussi beaucoup joui et cela semblait suffisant pour faire oublier la souffrance.
Elle retourna sur la terrasse et, regardant la vitre martelée séparant les terrasses, elle vit une ombre qui bougeait régulièrement de façon désordonnée. Elle s'approcha de la vitre et vit deux pieds nus et noirs de l'autre coté. Le noir devait s'en doute lui faire face.
Elle se pencha et passa sa tête pour voir qui était là. Son étonnement de voir un autre noir que ses deux voisins se masturbant de plus belle. Se retournant sur le dos, elle demanda :
– T'es aussi un frère de mes voisins ?
– Attends, reste comme ça !
Le noir passa sa main sous sa tête et la souleva au maximum que, l'espace sous la vitre martelée, laissait. Il s’accroupit au maximum et plaça son sexe contre sa bouche. Nadine ouvrit immédiatement la bouche et le noir fit entrer son gland. Il accéléra sa masturbation et, soudain, la bouche de ma chérie se remplit de cette bonne crème de noir. Elle avala au fur et à mesure des jets et lécha et suça le bout du sexe lorsque les jets se tarirent.
– Merci monsieur, dit Nadine lorsque le noir se releva et que l'autre lâcha sa nuque.
– Je t'avais dit qu'elle était formidable, hein !
– Tu parles, je n’ai jamais vu ça !
– Ouais ! On devrait l'amener chez le turc, dit soudain le noir qui avait forcé sa gorge dans la douche.
– Hum ! C'est une idée à voir, dit le premier noir.

Nadine repassa la tête vers sa terrasse et laissa les noirs entre eux. Mon père qu’elle nomme son Papy se réveilla et l’appela.
– Viens vite faire un câlin à ton papy, ma puce !
– Oh oui ! Mon papy d'amour !
Ma femme sauta dans les bras de son papy et lui couvrit le visage de bisous. Même sur la bouche ! Le papy resta un instant immobile à savourer les nombreux bisous de mon épouse mais lorsque les lèvres de Nadine touchèrent les lèvres de son Papy, ce dernier sentit, goûta et reconnut l'odeur et le goût du sperme !
Il repoussa doucement Nadine et demanda ce qu'elle avait fait pendant qu'il faisait sa sieste.
– J'ai regardé la télé papy.
– C'est tout... tu es sûre ?
– Ben....
– Allez raconte ce que tu as fait !
– J'ai... J'ai été chez les voisins et ils m'ont donné de la crème comme dessert.
– De la crème ?
– Ben oui, tous les trois...
– Tous les trois ? Fit le papy dont les yeux se plissèrent et le sexe se dressa.

Depuis le temps qu'il rêvait de faire des choses avec ma femme, ce qu'elle racontait sans vraiment le dire mais avec l'odeur qu'il avait reconnue dans sa bouche confirmait que, pendant son sommeil, il avait raté un épisode assez intéressant.
– Viens me donner encore des bisous !
Nadine se releva des genoux de son Papy et plaqua ses lèvres sur les siennes. Lorsqu'elle sentit la langue de son papy essayer de pénétrer sa bouche, elle l'ouvrit et accueillit cette langue.
Le baiser dura plusieurs longues secondes pendant lesquelles le papy fouilla complètement la bouche de ma chérie. Cela confirma dans son esprit qu'elle avait eu du sperme dans sa bouche.
Le Papy sentit aussi une humidité sur la cuisse où Nadine était à cheval. Il souleva sa robe pour constater que le vagin expulsait de petites volées de crème jaunâtre. Il la prit par la taille et la souleva, la retourna et vit que son anus débordait aussi. Il rassit Nadine face à lui et à cheval sur ses deux cuisses, laissant alors le liquide couler sur le sol.
Le sexe de mon père devint dur comme du bois et il ne se souvenait plus de la dernière fois qu'il avait bandé aussi fort. Il passa une main sous les jambes de Nadine et ouvrit sa braguette pendant qu’elle continuait de couvrir le visage de son papy par des bisous humides.
– C'est de la crème que les voisins t'ont donnée ? Dit le papy en repoussant Nadine pour qu'elle voie son zob raide.
– Heu... Ben... Oui... Fit Nadine baissant les yeux, honteuse.
– Montre-moi comment tu as fait ! Dit Papy en repoussant Nadine et en écartant les jambes.

Nadine se pencha sur son Papy et engouffra le sexe tendu. Puis sa petite main enserra la base du sexe et commença une masturbation. Elle trouva le sexe de son papy bien plus petit que celui des voisins et profita de ses nouvelles connaissances pour faire une fellation bien profonde à son papy d'amour.
Le Papy chavira sassez rapidement sous la langue et la bouche de Nadine, poussa son ventre en avant et n'en crut pas ses yeux lorsque les lèvres de ma femme touchèrent ses poils et son nez poussa sur son pubis.
Jamais de sa vie, il se rappela qu'une femme avait pris son zob complètement au fond de sa bouche et sûrement pas sa femme (ma mère) !
Nadine avait lâché le sexe et ses mains fouillèrent le pantalon à la recherche de la grosse bourse de son Papy. Elle sortit le gros paquet tout en continuant sa fellation profonde. Son Papy était au bord de la jouissance et lorsque celle-ci éclata, ma chérie crut mourir noyée sous l'avalanche de sperme qui s'engouffrait dans sa gorge.
Si ses trois voisins avaient une grosse quantité de sperme, son Papy les dépassait largement ! Ce fut une dizaine de jets puissants et abondants que mon épouse reçut et avala vivement. La quantité était phénoménale !

Lorsque Nadine se redressa la bouche encore pleine de sperme, elle regarda son Papy avec amour et se blottit dans ses bras. Mon père reprenait des forces et lui donna un baiser voluptueux.
- Bon dieu ! Je n'ai jamais joui autant et si fort ! S'exclama le Papy lorsqu'il arrêta son baiser. De mémoire de Papy, jamais aucune femme ne l'a fait autant jouir ! Elle lui a complètement vidé les burnes et a su tout avaler !
- Merci mon Papy d'amour. Si tu veux, tu me demandes quand tu en as envie et ma bouche...ou...un autre...trou est à toi !
– Heu…merci ma puce, mais j'aimerais que tu me racontes avec les voisins ! Tu veux bien ?
Nadine raconta alors les deux heures et demi de folie sexuelle qu'elle venait de vivre et son envie de recommencer dès que possible. Le Papy n'en revenait pas et se branlant pendant le récit de Nadine, il jouit une deuxième fois sur la robe de ma femme.
- Oups, pardon ma chérie, mais je ne croyais pas à une deuxième jouissance !
- C'est rien mon Papy, je vais lécher ma robe pour ne pas perdre cette bonne crème.
- ...
- Tu sais que ta crème est encore meilleure que celle des voisins ?
- C'est... C'est vrai ma puce ?
- Oui, dit Nadine ayant enlevé sa robe et léchant les taches de sperme sur cette dernière.
- Tu... Tu aimes tant cette crème ma puce ?
- Hum ! Oui mon Papy. J'en boirais à volonté si je pouvais !
- Arrête, tu me refais bander, petite vicieuse !

C'est un corps nu que le Papy avait sur ses genoux et Nadine qui inspectait sa robe pour voir si des traces de sperme y étaient encore.
Pendant que Nadine léchait le sperme sur sa robe, son regard vit les traces au sol et le long de ses jambes. Finissant de lécher sa robe, elle se jeta au sol et lécha toutes les traces.
C'est à ce moment que la sonnette retentit et que le Papy devint tout blanc.
– Vite rhabille-toi et va dans ta chambre ! C’est peut-être ton mari !
– Oui, oui Papy !!!
Nadine s'encourut vers la chambre et remit sa robe. Elle écouta parler son Papy et crut reconnaître une voix.
– Nadine ! Viens !
Elle courut vers le hall d'entrée et se trouva nez à nez avec ses trois voisins et son Papy tout souriant.
– Monsieur André et ses frères nous proposent de les accompagner à une soirée privée et ils m'ont promis de nous ramener avant dix heures du soir ! Tu en as envie ?
– C'est promit monsieur, à dix heures au plus tard.
– Merci ! Oui ! Car son mari, c'est-à-dire mon fils, revient à 22h00 au plus tard.
– Comme vous venez avec nous, vous pourrez partir quand ce sera l'heure, ok ?
– Dans ses conditions, pas de problème !
– Oh ! Chouette ! Merci Papy !
Nadine et son Papy accompagnèrent les trois noirs et montèrent dans leur voiture. Nadine se retrouva à l'arrière entre les deux noirs et son Papy à l'avant…


117 appréciations
Hors-ligne

3510 appréciations
Hors-ligne
Hum...Beau derrière avec un "vagin" à remplir !!!

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 215 autres membres