lailatvx

lailatvx

Ma femme et nos voisins blacks 4

3510 appréciations
Hors-ligne
Deux jours après, Lydia, qui était avec mon père lors de l’abattage de ma femme, sonna à notre appartement, durant mon absence. Elle écarquilla ses yeux et regarda Nadine comme une extra-terrestre. En sachant ce qu’elle avait subi dans la nuit, elle ne comprenait pas comment elle pouvait être encore debout !
– Qui... Qui êtes-vous ? Bafouilla Nadine à l'adresse de Lydia.

Lydia avait 20 ans et elle connut Farid, le petit noir qui lui fit découvrir le sexe sous toutes ses formes. Farid, l'entraîna au trou de la paroi et elle devint une accro du sperme, six mois plus tard. Tout se passa dans le dos de ses parents et, à dix-huit ans, elle quitta le domicile de ses parents pour s'installer définitivement chez Farid. Ce dernier en profita pour modeler Lydia à sa façon et en faire une parfaite esclave de sexe, il en avait tiré une entière satisfaction.
Lydia était la chose de Farid et obéissait absolument à tous ses ordres. Jamais elle ne refusa une demande de Farid, même lorsqu'il lui demanda de percer son clitoris ou de rester plus de vingt quatre heures à la paroi. Son record de fellation en 20 heures, sans boire ni manger, est de 55 fellations avec avalement du sperme !

– Viens ma chérie, je m'appelle Lydia et je suis une amie de ton papy. Regarde comme son sexe est déjà gros !
– Je... Oh !...
– Viens !
Nadine s'approcha du lit et Lydia lui fit signe de monter. Dès que ma femme fut entre les jambes écartées de son papy qui somnolait encore, Lydia lui présenta le sexe de mon père devant sa bouche.
– Tu sais, à partir d'aujourd'hui, tu devras toujours réveiller ton papy comme cela en lui faisait une bonne petite pipe le matin quand ton mari est au boulot ou en voyage !
Nadine avait pris le sexe de son papy dans la bouche et Lydia le masturbait d'une main, de l'autre elle tenait la tête de ma femme.
Mon père ouvrit les yeux et, se rendant compte que ce n'était pas un rêve qu'il faisait, se braqua en soulevant son derrière et jouit avec force et abondance dans la bouche de ma chérie.
Nadine avala l'entièreté du sperme de son papy et même nettoya son zob à la demande de Lydia.
– Je suis sûre que Monsieur Farid est content de toi ma puce, dit Lydia en remettant le sexe du papy dans son pyjama.
– Je crois... car il m'a donné plein de bisous quand nous sommes partis.
– Oui, confirma Lydia, je crois qu'il t'a vraiment prise à la bonne et que tu iras souvent chez lui !
– Je... je crois que je me souviens un peu de ce qui s'est dit. Dit le papy en se réveillant totalement et se remettant de sa première éjaculation de la journée.
– Bon, je vais devoir rentrer ! Dit Lydia car Monsieur Farid m'attend sûrement ce matin !
Lydia se leva, fit un baiser langoureux au papy et embrassa Nadine sur sa bouche en pénétrant celle-ci avec sa langue. Le baiser dura quelques secondes et Lydia, se détachant de la bouche de mon épouse, dit :
– Hum ! Il a bon goût ton papy ! Il faudra que tu me le laisses un jour !
Nadine rigola et, se tournant vers son papy, lui sauta dessus pour l'embrasser comme venait de faire Lydia.
– À ce soir, s'écria Lydia ! N'oublie pas !
– Je... je... ah ! Oui... bien sur !
– Qu'es-ce qu'il y a ce soir mon papy d'amour ? Ton fils est en voyage…alors qu’est-ce que tu proposes ?
– Heu... Je... je... Crois que...
– Tu viens nous dire un petit bonjour au club, après être revenue de chez Monsieur Oscar ! Dit encore Lydia avant de sortir de l'appartement.

Nadine et mon père se firent encore plein de câlins lorsque la sonnette retentit. Il se leva prestement et alla ouvrir.
– Ha ! Bon... Bonjour ! Dit le papy devant son voisin Haddoud !
– Hello papy ! Notre salope est déjà debout ?
– Heu…oui ! Nadine ? Cria le papy
– Oui papy ! Fit Nadine en apparaissant nue comme un ver et les cheveux, visage, corps et surtout l'entrejambe rempli de sperme séché.
– Elle n'a pas pris de douche ? Dit Haddoud
– Heu... non... Pas eu le temps.
– Pas grave ! Mon frère va adorer ! Viens petite pute !
Elle passa devant son papy et le regarda d'un air de fatalité.
– Ne la ramène pas trop tard ! Demanda mon père légèrement angoissé.
– Vingt minutes, pas plus ! Dit Haddoud en entraînant ma femme vers son appartement.

Nadine fut conduite directement à la salle de bain où le frère d'Haddoud se lavait les dents.
– Je t'amène notre petite voisine qui a fortement envie de nous vider !
Nadine eut directement le zob encore mou du frère devant la bouche et le fit durcir avec ses douces mains et sa langue. Elle avala la jouissance des deux frères avant de retourner seule, nue et toujours aussi sale, chez son papy.
Elle prit une longue douche avec son papy qui prit un certain plaisir de la laver. Même qu'elle dut encore le soulager dans sa bouche devenue experte !
Alors que Nadine lisait sur sa terrasse, la sonnette retentit et c'est Farid, accompagné d'un homme assez corpulent, qui se présenta.
– Voici Oscar, l'homme dont je vous ai parlé !
– Heu... Ah ! Oui... ! Heu... Bonjour !
– Notre esclave est prête ?
– Nadine ? Cria le papy. Viens ici !
Les présentations furent réduites au maximum et Nadine accompagna les deux hommes en ayant fait un gros bisou à son papy.

On l'emmena vers une autre ville et rentrèrent dans un immeuble à l'intérieur d'un énorme chantier. L'immeuble n'était pas encore complètement occupé car il faisait partie d'un gigantesque complexe d'habitation et de commerce.
Seul cet immeuble semblait presque fini et plusieurs appartements semblaient occupés.
En réalité, trois des appartements appartenaient à Monsieur Oscar et semblaient servir de planque pour différents trafics.
Nadine fut conduite au sous-sol et mise nue. Le local était propre mais un peu sombre. Un matelas de deux personnes sur le sol était le seul meuble de la pièce. Un évier dans un coin avec une pâle lumière au-dessus faisait tout l'éclairage de la pièce.
Pas un mot ne fut échangé entre Nadine et les deux hommes. Par contre, les deux hommes se parlaient dans une langue qu'elle avait déjà entendue chez ses voisins noirs.
Monsieur Farid plaça Nadine sur le matelas et prit son portable. Il parla quelques instants et regarda Monsieur Oscar amener une malle en métal. Nadine s'assit sur le matelas et regarda les deux hommes s'affairer dans la caisse. Dix minutes plus tard, trois caméras digitales sur pied furent montées et placées à différents endroits de la pièce.
Elles furent réglées chacune et furent essayées.

Un quart d'heure plus tard, trois hommes se présentèrent dans la cave et se déshabillèrent sans complexe. Monsieur Farid et Monsieur Oscar se placèrent derrière une caméra et filmèrent.
Ils échangèrent peu de paroles et commencèrent immédiatement à présenter leur sexe mou devant ma femme qui se mit à genoux.
Nadine rendit les trois sexes bien durs et un des hommes qui la caressait depuis quelques minutes la souleva et la plaça au-dessus de son sexe bien droit. Il descendit Nadine face à lui et la guida pour être devant sa vulve.
Il ne mit pas longtemps à pénétrer ce vagin qui en avait vu des plus grosses. L'homme fut rapidement au fond du vagin et un autre s'approcha par derrière.
Nadine, s'attendant à une pénétration de son anus, essaya de se détendre pour ne pas trop souffrir de cette pénétration visiblement à sec. Mais l'homme positionna son sexe contre celui déjà dans le vagin et poussa. Elle crut à un moment qu'il s'était trompé de trou et cria.
L'homme rigola et continua sa poussée. C'est à ce moment que Nadine pensa à une possible déchirure de son vagin. Mais quand elle sentit les deux sexes en elle et le va et vient alternatif que faisaient les deux hommes, sa douleur se transforma en plaisir.

Ils la travaillèrent pendant plusieurs minutes et, voyant que leur sexe glissait aisément dans le vagin, celui de derrière sortit tout à fait et pénétra en une fois l'anus de ma chérie.
Nadine hurla cette fois et une main s'accrocha dans ses cheveux pour faire descendre sa tête. Son corps fut plié par le côté et un sexe assez gros s'introduisit dans sa bouche ouverte par son cri. Le cri fut stoppé net et un drôle de gargouillis le remplaça.
La position très inconfortable de Nadine accentuait la douleur des pénétrations de son entrejambe. Les deux hommes ne tenaient compte que de leur plaisir de baiser une aussi jeune pute.
Le premier qui jouit dans son corps fut celui dans son derrière, suivi de peu par son collègue dans le vagin et suivi quelques instants plus tard par le troisième dans sa bouche.
Nadine eut à ce moment son premier orgasme. Les trois hommes changèrent de place et recommencèrent leur pénétration, facilitée cette fois par le sperme déjà dans ses conduits.
Cette fois, cela dura beaucoup plus longtemps avant leurs deuxièmes jouissances mais Nadine fut à nouveau remplie par les trois trous.
Le viol de Nadine dura toute la matinée ! Ni Nadine, ni Monsieur Farid, ni Monsieur Oscar ne purent dire combien sont venus abuser d'elle. Ce qui était certain, c'est que tout était sur les disques des caméras et Farid voyait déjà les liasses de billets qu'il allait en tirer !

Nadine eut droit à un verre d'eau qu'elle eut très difficile de boire tant elle avala du sperme en cette matinée !
– Ta matinée est finie, ma chérie ! Dit Monsieur Oscar. Tu as bien assuré, je vais m'arranger avec Monsieur Farid pour te faire venir de temps en temps... Ok ?
– Heu... oui ! Monsieur... Dit Nadine dans un souffle tellement fatigué et complètement déstabilisé par les évènements.
– Appelle-moi Monsieur Oscar, dit-il, une pute comme toi doit me respecter !
– Heu... Oui... Oui... Monsieur Oscar.
– Et moi... Monsieur Farid ! N'oublie pas que tu m'appartiens désormais !
– Heu... Bien... Monsieur Farid.
Les deux hommes se parlèrent dans leur langue et rigolèrent de la docilité de cette femme. Ils étaient quand même admiratifs de l'endurance de Nadine.
Monsieur Farid démonta les caméras et rangea tout le matériel. Monsieur Oscar reprit la malle et sortit.
Nadine fut roulée dans une couverture et fut portée jusqu'à la voiture. Elle fut placée dans le coffre pour ne pas salir les fauteuils de la voiture.
Nadine s'endormit complètement épuisée et se réveilla chez elle, la tête complètement vide.

FIN


Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 215 autres membres