lailatvx

lailatvx

Devenu femme grâce à ma mère

4640 appréciations
Hors-ligne
J’avais 17 ans, j’étais en terminale S dans un lycée pas loin de chez moi. Je vivais seul avec ma mère infirmière à l’hôpital du coin, et durant ses heures de garde, j’avais l’habitude de m’habiller en fille, seule façon pour moi de me sentir bien dans ma peau.
Au lycée, je n’avais pas d’amis et des notes plutôt moyennes mais je m’en fichais.
J’étais attiré par les filles de ma classe sans oser déclarer ma flamme, les autres garçons me raillaient, me traitant de pédé.

Un soir, alors que ma mère était de garde, j’avais enfilé collant, soutien-gorge, caleçon en dentelle, une jupe et je me masturbais devant l’ordinateur en regardant une transsexuelle faire de même.
Soudain, je sentis une présence, je regardais et je vis mère dans l’encadrement de la porte qui me fixait. Je me suis senti immédiatement mal, je ne vous dis pas. Elle s’approcha de moi, éteignit l’écran du pc, se tourna vers moi et m´embrassa fougueusement. Je ne comprenais plus rien.

Elle écarta les lèvres des miennes puis me susurra à l’oreille « ça fait un moment que je me doute que tu me chipes mes habits, mais j’avoue que tu es canon comme ça, bon c’est pas tout à fait ta taille ».
Avant que je puisse ajouter quoi que ce soit, elle me m’embrassa à nouveau en m’enlaçant dans ses bras. Tout se chamboulait dans ma tête. Elle cessa de m’embrasser, me regarda dans les yeux et me demanda si je voulais devenir une fille.
Je lui répondis que, après réflexion, je me préférais en transsexuelle avec de longs cheveux, de beaux seins et une belle bite. Pour toute réponse elle me souleva la robe, baissa mon collant et mon string et se mit à me sucer la bite. C’était une première et rapidement j’éjaculais dans sa bouche tellement j’étais excité !
Elle se releva, du sperme coulait de sa bouche et elle m’embrassa, me faisant partager mon sperme. Elle se releva et me dit d’aller me coucher, car demain serait une longue journée. Je m’endormais ainsi dans mon lit dans l’odeur de sperme avec sur moi un simple string et un collant. J’étais heureuse de cette fin de soirée sans savoir que ce n’était que le commencement.

Le lendemain, je me réveillais assez tôt, j’enfilais rapidement un survêtement et un vieux t-shirt conservant mon string et trouvais ma mère en train de déjeuner. Elle avait revêtu un ensemble cuir hyper sexy qui me fit immédiatement bander.
- Bonjour maman"
- Bonjour ma chérie, répondit-elle avant d’ajouter : écoute, si tu veux devenir une fille ou une transsexuelle, ce n’est pas un problème et si tu le veux, on va commencer ensemble dès ce matin.
Pour toute réponse, je l’embrassais vigoureusement.

Nous nous embrasions ma mère et moi fougueusement, mêlant nos langues et nos salives. Puis elle se retira en disant de manger car j’allais avoir besoin d’énergie pour cette journée, puis elle se retira dans la salle de bain. Je me dépêchais de manger, puis de faire un brin de vaisselle.
J’entendis ma mère revenir, je me retournais et la vis, elle portait une robe et des gants en latex, ainsi que de grandes bottes à talons aiguilles. Je bandais immédiatement à mon maximum. Elle le vit et s’en amusa puis, sans un mot, elle m’emmène dans la salle de bain, m’embrasse et me dit de me laisser faire.

Elle me maquilla, m’épila tout le corps. Une fois lavé, elle me donna des habits en latex semblables aux siens, ainsi qu’une perruque aux longs cheveux noirs. Lorsque je me regardais dans le miroir, j’étais heureuse, j’étais magnifique !
Ma mère m’a ensuite entraîné dans la chambre et m’a fait m’asseoir sur le lit, elle écarta les pans de ma jupe et commença à me titiller avec la langue mon zizi puis les boules. Puis elle goba mon sexe et commença de lents allers et retours sur mon sexe.
Je commençais à monter au septième ciel. Je finis par éjaculer dans sa bouche. Un peu de sperme coulait sur ses lèvres. Elle m’embrassa et nous avons partagé nos salives et mon sperme. Puis elle m’a retiré ma robe en latex et m’a couché sur le dos et a commencé à me titiller l’anus avec sa langue.
Je bandais et je couinais de plaisir, puis ce fut un doigt qui me ramona, puis deux, puis trois. Je m’ouvrais et des ondes de plaisir me parcouraient. Puis elle m’enfonça un petit gode. J’étais sur un nuage de bonheur.
Puis ce fut au tour d’un gode plus gros qui m’écartait les fesses, ajoutant du bonheur et un peu de douleur. Trois autres godes de taille croissante se succédèrent ainsi dans mon intimité. Mais j’adorais ça. P

Pour finir, ma mère me retourna se mit sur le dos en gémissant de bonheur. Je compris immédiatement le message et excité comme je l’étais, je la pénétrais sans ménagement. Sa chatte était ruisselante de bonheur d’où l’absence de résistance quand je l’ai pénétrée.
Tous les deux bien excités et bien échauffés, j’effectuais des allers retours rapidement dans sa grotte. Finalement, j’éjaculais à nouveau et nous nous sommes endormis dans les bras l’un de l’autre.

Je me réveillais vers midi, ma mère me suçant, probablement le réveil le plus agréable de ma vie. Elle finit par aller se laver et se changer pour prendre son service à l’hôpital.
Avant de partir, elle me dit de fouiller dans les placards pour trouver des habits qui me plaisaient. L’après midi se déroula ainsi à essayer des habits de ma mère. Des habits classiques et des habits hyper sexy, voire coquins. J’étais heureuse.
Le soir, je me couchais dans mon lit en me branlant dans une jolie culotte en dentelle.

FIN.


Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 238 autres membres