lailatvx

lailatvx

Dominé par ma fille 1

5045 appréciations
Hors-ligne
Je m’appelle Romain, j’ai 38 ans. Je vis seul dans une petite maison, je suis divorcé, j’ai une fille, Adeline, de 20 ans qui vit chez sa mère et que je ne vois presque jamais à mon grand regret. J’ai une vie de célibataire, je vais à la salle de sport, en boite avec 2 ou 3 amis et je ramène des femmes chez moi pour une nuit ou plus mais je ne souhaite pas me remettre en couple. Il y a 1 mois, ma fille m’a appelé pour me demander si elle pouvait venir vivre avec moi pour faire ses études là où j’habite. J’ai accepté avec grand plaisir, je suis heureux de pouvoir vivre avec elle, même si je vais devoir abandonner ma vie de célibataire. Ce n’est pas grave car pour moi, ma fille compte plus que tout. Ça fait 2 ans que je ne l’ai pas vue et je suis impatient de la retrouver.

On est début août et c’est aujourd’hui qu’Adeline arrive. Je l’attends à la gare en fin d’après-midi. Lorsqu’elle descend du train, je ne la reconnais pas tout de suite. Il y a 2 ans, ma fille était une ado, maintenant c’est une sublime jeune femme. Adeline est brune, elle mesure 1.68 m pour 56 kilos. Elle a deux beaux seins, de taille moyenne, des fesses bien formées, un visage fin et des yeux vert clairs. Elle est magnifique ! Elle porte un débardeur, un short qui lui arrive à mi-cuisses et des tongs. Elle tire 2 lourdes valises et je m’empresse d’aller à sa rencontre pour l’aider. Lorsqu’elle me voit, elle lâche ses valises sur le quai et court pour me sauter dans les bras et m’embrasser.
-Papa, je suis super heureuse de te voir !!
-Moi aussi ma chérie, ça fait 1 mois que je t’attends. On va enfin être réunis toi et moi !
-Oui c’est vraiment fantastique!
-Je crois qu’on ferait mieux de récupérer tes valises avant qu’on te les vole.

Adeline rit et nous récupérons ses valises avant d’aller à la voiture. Nous passons les 10 minutes de trajet à discuter. Une fois à la maison, Adeline ouvre ses valises dans sa chambre et installe ses affaires. Puis nous mangeons sur la terrasse. Même si l’on ne se voyait pas souvent, nous avons toujours été très complices, Adeline est une fille avec qui on peut parler de tout et je suis un père très ouvert.
"-Alors ma grande, dis-moi, comment va ton copain? C’est toujours le même qu’il y a 2 ans?
-Oui c’était toujours le même, mais je l’ai quitté dès que j’ai su que j’emménageais ici.
-Ah et pourquoi?
-Bof, il était sympa et je l’aimais bien mais maintenant 400km nous séparent et les relations à distance, ce n’est pas mon truc. Et en plus...il n’était pas super au lit, mais je ne l’ai jamais trompé, il était trop gentil.
-Ah alors comme ça, ma petite fille n’est plus vierge ?!
-Non mais tu sais, ça ne fait que 3/4 mois et vu qu’il n’était pas très performant, ça ne s’est pas souvent reproduit.
-Qu’est-ce que tu veux dire par très performant? Il en avait une petite? Et puis, tu ne peux pas le comparer à un autre homme pour juger.
Adeline éclate de rire.
-Non, il en avait une normale, mais parfois il était un peu mou, il n’était pas très doué avec sa bite, ni avec ses doigts, ni avec sa langue.
-Le pauvre, tu n’es pas sympa avec lui. Il était fou amoureux de toi.
-Je sais mais il ne m’a jamais fait jouir ce nul !
-Et la première fois, il t’a fait mal ou il a fait ça bien?
-Il a été très doux, il était toujours doux, trop parfois.

Nous éclatons de rire tous les deux et passons le reste du repas à discuter et à rire. Puis après manger, Adeline va se coucher, car le voyage l’a fatiguée. J’ai pris 3 semaines de vacances pour être avec elle avant la rentrée scolaire. La nuit je pense beaucoup à ma fille. Et à son corps, moi qui suis habitué aux femmes mûres, j’ai été troublé par sa beauté de jeune femme. Mais c’est ma fille et je l’aime plus que tout et mes pensées n’ont rien d’érotique.

Le lendemain matin, je me lève tôt, déjeune et pars courir une heure comme je fais souvent, quand j’ai le temps. A mon retour, Adeline est levée. Elle est allongée sur un transat, au soleil, sur la terrasse. J’ouvre la porte vitrée et la rejoins pour lui dire bonjour. Mais je reste bloqué debout à 2 mètres du transat, quand je m’aperçois qu’elle ne porte qu’un string ficelle. Il ne cache rien. Je vois toute son anatomie, elle est entièrement épilée, son minou semble ne jamais avoir servi, ça fait des années que je n’en ai pas vu un comme ça. Elle est seins nus, et même si Adeline est ma fille, je ne peux détacher mon regard de son corps de rêve. Elle ne m’a pas entendu arriver et elle a les yeux fermés. Je décide de briser le silence.
-Salut ma chérie. Bien dormi?
-Ah salut papa. J’ai dormi comme un bébé. Où t’étais si tôt ce matin?
-J’étais parti faire mon footing, il faut bien que je m’entretienne.
-Et ça marche bien apparemment. J’ai décidée de bronzer un peu ce matin, ça ne te dérange pas?
-Non bien sûr que non. Par contre, je crois qu’il faudrait que tu évites d’être en string devant moi. Je suis ton père, si tu veux bronzer, mets au moins un maillot de bain 2 pièces.
Je lui ai dit ça, sans élever le ton. Je veux juste éviter que son corps vienne me hanter la nuit.
-Pourquoi tu veux que je cache mon intimité devant toi? Tu ne me trouve pas belle?
-Bien sûr que si tu es sublime. Mais tu es ma fille et ce n’est pas bien de se montrer presque nue devant son père !
-Ta bouche dit ça mais ton cerveau pense le contraire.

Adeline dit ça avec un grand sourire et baisse ses beaux yeux verts en direction de mon short. Pour mon footing, je mets toujours un short serré et la vue de ma fille quasiment nue provoque un début d’érection que je ne peux refouler. Résultat : ma fille fixe la bosse dans mon short et je comprends qu’il faut vite que je mette fin à cette situation.
-Écoute, puisque qu’on va vivre ensemble, je te demande de ne plus te montrer comme cela devant moi, c’est tout.
-Bon d’accord, désolé papa, je ne pensais pas que ça te gênerait. Je vais aller mettre mon maillot de bain. En tout cas, ça prouve que chez toi tout fonctionne bien.
Nous éclatons de rire et Adeline rentre se changer.
Les jours passent tranquillement, je lui fais visiter la ville, on discute, on rit beaucoup, on bronze...

Une après-midi que je rentre de course, Adeline est sur le canapé du salon en train de regarder mes albums photos. Je range les courses et m’apprête à la rejoindre pour les regarder avec elle. Quand je me souviens qu’à la fin d’un album, il y a des photos de soirées bien arrosées, et l’une d’entre elle avait un peu dégénéré en orgie. Je me précipite dans le salon pour cacher cet album. Quand j’arrive, Adeline fixe une photo qu’elle tient depuis plusieurs longues secondes. Je regarde la photo. Sur la photo, je suis nu, à plat ventre sur les genoux d’une femme qui me fesse. Immédiatement, je prends la photo de ses mains et lui dis:
-Tu sais Adeline, c’était il y a plusieurs années. Et j’avais beaucoup bu. Ça arrive à tout le monde.
Même si Adeline a 20 ans, et qu’elle n’est pas née de la dernière pluie, j’ai peur que cette photo l’ait choquée. Mais elle me regarde, me sourit et me dit.
-Fait moi jouir !
-Quoi ???
-J’ai bien réfléchi depuis que je suis arrivée ici. J’ai 20 ans et je n’ai jamais joui. Tu es beau, musclé, tu n’as pas de problème d’érection, et tu sauras t’y prendre. J’ai confiance en toi, s’il te plaît papa, fais-moi jouir !!!
Ce n’est pas Adeline qui est choquée, c’est moi. Ce qu’elle vient de me dire me laisse sans voix. Ma fille veut que je lui fasse l’amour !
-Tu sait papa, si je montre cette photo à maman, elle pourra faire que le juge nous interdise de vivre ensemble.
Sa menace m’attriste, je ne veux surtout pas qu’elle parte. Je suis trop heureux: enfin vivre avec ma fille, et je sais qu’elle aussi. Adeline est maligne et je ne sais pas quoi penser. D’un côté son corps sublime me fait terriblement envie, mais d’un autre côté, c’est ma fille et se serait grave de coucher avec elle.
-Adeline, je ne peux pas coucher avec toi. Désolé ma grande mais ce serait trop grave.
-Dans ce cas, je vais refaire mes valises.
-Non! Ne pars pas, je t’en supplie !
-Alors baise-moi !!!
Je suis complètement déboussolé. Et je me dis que puisqu’elle le veut, et que son corps m’attire, ce n’est qu’un rapport entre adultes consentants.
-D’accord, j’accepte mais juste une fois, je te fais l’amour une seule fois.
-Super, merci papa. T’es le meilleur papa du monde.

A peine a-t-elle fini sa phrase qu’elle se lève et se déshabille. Une fois totalement nue, elle me retire mes vêtements. Elle se met à genoux devant moi et caresse mon sexe avec sa main. Puis elle commence à me branler lentement. Ma bite ne met pas longtemps à se dresser et à gonfler. Adeline arrête de me branler.
-Ne t’arrête pas maintenant ma grande, je ne suis pas au max encore !
-Mais papa, t’es beaucoup plus épais que mon ex copain. Tu n’es pas beaucoup plus long mais elle est super épaisse. Ma main est trop petite pour faire le tour complet.
-Merci du compliment. Mais si tu penses que c’est trop gros, on peut annuler.
-Non je veux que tu me remplisses avec. Ça va m’écarter la chatte mais ce n’est pas grave.

Adeline pose ses lèvres sur mon gland et commence une fellation digne d’une reine de la pipe. Elle a du mal à me prendre en bouche entièrement, ma hampe gonfle ses joues. Sa langue titille mon gland, ses lèvres coulissent le long de mon membre bandé, pendant que sa main caresse mes boules.
-Arrête sinon je vais tout lâcher ! T’es très douée ma grande. Allonge-toi sur le canapé, je vais m’occuper de toi !
Adeline s’allonge et je me mets sur elle. Je caresse tout son corps, je l’embrasse, sa langue est douce. Puis je pose mes lèvres sur ses tétons pointus. Je les titille, les lèche, les mordille. Ils se dressent encore plus. Je descends enfin vers son jardin secret. Je lèche délicatement sa fente. Je cherche son clito, le caresse, le titille du bout de ma langue. Puis je la glisse entre ses grandes lèvres. Son minou est trempé de mouille, Adeline gémit au rythme de mes caresses intimes.
-Tu es prête à me recevoir en toi?
-Hum oui papa, vas-y, fourre-moi ! N’hésite pas, empale-moi avec ton pieu !
-Je vais y aller doucement sinon tu vas crier.
-Non vas-y ardemment, fais-moi crier, j’aime ça !

Ma fille a l’air d’être une vraie cochonne, ça me plaît. Je présente mon gland à l’entrée de sa chatte, je la regarde dans les yeux et pousse un bon coup.
-OOOHHH PUTAIN !! C’EST GROS !!
Ma bite est toute serrée dans sa fente. Mon pieu lui dilate le vagin. Mais Adeline s’y habitue. J’entame des va et vient assez rapides. Je vais au fond de sa grotte, mes cuisses frappent contre ses fesses. Elle veut que je la baise et je vais le faire.
-AAAHHH OUI PAPA !! VAS-Y OUI !! DEMONTE-MOI LA CHATTE !!!
Ses mots m’excitent encore plus, j’intensifie ma pénétration. Je pelote ses seins, branle son clito et l’embrasse. Elle ne met pas longtemps à connaître son premier orgasme.
-OUIII !!! ENCORE !!! OUII JE VIENS !! OUIIIIIIII !!!!
Les contractions de sa chatte très étroite presse mon sexe et je remplis sa moule de mon sperme. Elle prend la pilule, il n’y a aucun risque. Je retire mon sexe de sa chatte et le place devant sa bouche pour qu’elle me nettoie. Ce qu’elle fait avec application. Puis je m’allonge à ses côtés sur le canapé.

-Merci beaucoup papa !! C’était fantastique !!
-De rien ma fille. Mais tu te souviens de ce qu’on a dit, c’est la première et la dernière fois !
-Au contraire, ce n’est que le début. Je ne vais pas pouvoir me passer de ta bite épaisse et toi de ma chatte étroite.
-Non Adeline !!! On avait dit une seule fois !!
-J’ai encore la photo et en plus, maintenant j’ai ton sperme dans la chatte.
-Ce n’est pas sympa pour moi ce que tu fais là.
-Ne fais pas semblant, je sais que tu aimes être dominé par une femme. Je t’aime, tu m’aimes, je t’ai fait jouir, tu m’as fait jouir, tu aimes être soumis, j’aime dominer et l’on vit ensemble. Je crois que je suis la mieux placée pour devenir ta maîtresse.
-Non mais ça ne va pas ?!!
CLAK !!
AAHH !!
Adeline vient de me claquer le sexe. J’ai mal, j’ai envie de l’engueuler pour reprendre mon autorité paternelle, mais en même temps, l’idée de lui être soumis m’excite énormément. A tel point que mon sexe reprend de la vigueur !
-Mais tu bandes mon salop! T’aimes te faire frapper la queue ?
-Oui maîtresse Adeline.


Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 256 autres membres