lailatvx

lailatvx

Cocufié par un ami arabe

5222 appréciations
Hors-ligne
Brièvement, je suis marié avec ma compagne depuis 2 ans mais nous nous connaissons depuis 20 ans.
Je suis plutôt dominateur avec elle, et elle très soumise avec moi.
Mais au fil du temps, je trouve que je n'arrive plus à la faire jouir comme à nos 20 ans.
Elle a toujours été très gourmande coté sexe... sauf pour la sodomie.

Depuis 4 ou 5 ans, je fantasmais sur le candaulisme et c'est devenu de plus en plus fort... je ne pensais qu'à ça !
J'ai toujours eu peur de perdre ma femme en devenant cocu...mais quand nous faisions l'amour, je lui disais toujours qu'elle était une salope et que j'étais certain qu'elle prendrait son pied à se faire baiser en trio.
J'ai un jour utilisé un gros gode noir à ventouse et "simulé" un trio.
Pendant que je la prenais en levrette, elle suçait cette queue en plastique collée à la tête de lit...et elle a jouis quand je lui disais: « imagine que c'est une vrai grosse bite que tu suces... je suis sûr que tu en rêve » et dans l'action, elle me dit : « oui, c'est vrai, tu as raison, ça m'excite !!! ».
Je me rappelle avoir joui comme un malade !

Il s'est écoulé 5 ans depuis cette soirée et depuis, chaque fois qu'on fait l'amour, je l'excite en lui disant des mots cochons et d'imaginer se faire prendre en double par un autre...
Cela reste du jeu et du fantasme car chaque fois, après l'amour, elle se sentait obligée de me "rassurer" en me disant qu'elle ne me tromperait jamais et qu'elle se satisfaisait de ma queue.
La vie de couple étant ce qu'elle est, depuis 2 ans nous faisons rarement l'amour (2 à 3 fois par trimestre!). C'est dur et on a convenu de remédier à cette situation en étant plus coquin.

J'ai eu l'idée il y a 6 mois de faire un jeu où chacun devait mettre ses fantasmes par écrit sur un papier et qu'on tirerai au hasard un papier chaque semaine pour réaliser le fantasme de l'autre.
Elle n'a pas joué le jeu...mais moi si!
Curieuse, elle a alors lu tous mes fantasmes... et s'est dit très excitée.
Sur l'un des mots que j'avais écrit, il y avait ce fantasme: « imagine un jour réaliser ton fantasme ultime et écrit comment tu voudrais que cela se passe s'il devait se réaliser dans les meilleur conditions et met ce récit imaginaire dans une enveloppe ».
Il y a un mois, elle l'a fait !

Un matin, je trouve une enveloppe sur mon PC alors qu'elle est au boulot.
J'ouvre et là…je deviens fou !
Son fantasme était de faire un trio avec un autre homme et moi...avec des détails précis. Elle voulait faire ça avec un homme mat de peau, inconnu, dans notre maison, après un repas.
Bref, cela restait un jeu et un fantasme mais j'étais super excité qu'elle ait mis noir sur blanc ce fantasme !
J'ai donc récupéré l'enveloppe et on n'en a plus reparlé pendant un mois.

Le 14 février, soir de la St valentin, que nous n'avions jamais fêté en 16 ans de vie commune, on se fait un dîner romantique aux chandelles et un bon rosé. On était un peu "pompette" et on avait envie de faire l'amour.
Au dessert, je lui sors son enveloppe avec un sourire malicieux et lui dis de se lever de table et de se mettre près de moi.
Là, je lui mets un bandeau sur les yeux, la déshabille. Imaginez une bombe atomique nue, en talon aiguille et les yeux bandés, les mains derrière la tête. Je vous avais dit qu'elle était très soumise !
Je commence alors à lire sa lettre à haute voix.
A la fin de la lecture, je mets un doigt dans sa chatte trempée de mouille puis l'entraîne dans notre chambre où je la mets en levrette.
Je commence à la prendre en lui disant que c'est une salope et que son fantasme allait devenir réalité...que la vie est courte et qu'il fallait vivre ses fantasmes, que je l'aimais comme un fou et que je voulais qu'elle soit heureuse... qu'elle était née pour le sexe et qu'il ne fallait pas aller contre sa nature et qu'il fallait me faire confiance.
Tout en la prenant, elle jouissait et mouillait comme une folle...je le lui faisais remarquer.

Pur hasard...le lendemain, je croise un ami que j'avais perdu de vu depuis 30 ans ! On était au lycée ensemble.
Il s'appelait Mehdi, était un tunisien très beau...déjà à l'époque, c'était un vrai tombeur !
On prend un café ensemble, Il me raconte sa vie: renié par ses parents à cause d'un héritage, perte d'emploi...et là, il me dit que sa femme vient de le tromper...avec son frère !
Il était en partance pour l'étranger afin de fuir cette vie de merde pour dans 3 jours...Pas d'autre choix que de lui proposer de dormir à la maison et pas à l'hôte l

J'appelle donc ma femme pour lui dire qu'un pote en galère va dormir à la maison mais sans rentrer dans les détails, en lui disant « je t'expliquerai ce soir ».
Bien évidemment, elle a de suite pensé à notre partie de la veille...mais moi, je vous assure que la galère de mon pote m'avait retourné vraiment le cœur et que j'étais surtout triste pour lui !

Bref, j'emmène mon pote à la maison, lui dis de se mettre à l'aise et pars vite faire les courses car on n'avait pas prévu de recevoir quelqu'un à la maison.
Je vais donc à Carrefour, un samedi où la pluie et les embouteillages m'on fait rentrer vers 22h00.
Ma femme était rentrée entre temps et avait fait la connaissance de Mehdi.
Ils étaient en train de terminer la bouteille de la veille et apparemment, le courant passait bien entre eux !
Pendant le dîner, on a passé une super soirée car Mehdi et moi nous remémorions tous les souvenirs oubliés et les 400 coups qu'on faisait jeunes...franchement ,c'était vraiment top, moi j'avais retrouvé un Ami, Mehdi oubliait un peu ses galères et ma femme...riait a chacune de ses blagues.

Au dessert, ma femme prend Mehdi par la main...lui, surpris dans un premier temps, se laisse entraîner dans le salon.
Je dis à mon épouse que je vais faire la vaisselle, histoire de laisser un peu de distance...et même pas 5 minutes après, je ne les entends plus rire !
Plus de bruit, rien !!!
J'ai eu d'un coup la tête qui se mit à tourner...limite je tombe dans les pommes !
Mon sang ne fait qu'un tour et je suis obligé de m'asseoir !
Tout est allé si vite...un coup de pouce du destin...je n'arrivais pas à y croire...même si j'avais un doute car je ne voyais rien de la cuisine...j'entendais à peine des bruits de baisers et des « HUMMMM !!! ».

Au bout de 10 minutes, je me décide à aller voir dans le salon...La gorge complètement nouée et la boule au ventre.
Dès que je passe le couloir, je vois alors ma salope de femme, à genoux, en train de sucer une bite de 25 cm !
J'étais estomaqué, KO debout, pas un mot ne sortait de ma bouche !
Et là, sans aucune explication, je commence à sentir mes larmes couler sur mes joues.
Tout était vraiment confus dans ma tête...et j'étais là, comme un con, debout dans le coin, à regarder ma femme sucer une queue qui n'était pas la mienne !
C’était surréaliste ! Le temps s'était figé...je ne savait pas combien de temps j'ai regardé cette scène.

Mehdi tourne la tête vers moi et me regarde tout éberlué, tout aussi surpris que moi car ses yeux attendaient une réponse ou je ne sais quoi de ma part.

Ma femme lève alors la tête, suce encore deux fois sa bite et me dit « elle est bonne sa queue, regarde ! ».
Je ne savais plus où j'étais !
- Depuis le temps que tu m'en parles, tu avais raison chéri... j'adore sucer ! Tout en le branlant
- D'ailleurs, je vois que ça t'excite coquin ! Je bandais effectivement comme un âne !!!
- Mehdi, tu veux bien me baiser ?

Mehdi se lève alors, la met debout et lui enlève sa robe. Elle n'avait pas de culotte, juste des talons ! Il lui prend alors le visage et lui roule une pelle de malade !
Puis, virilement, il la met à quatre pattes sur le tapis, se met derrière elle et lui dit « je vais te baiser petite pute, si c'est ça que tu veux ! Mais désolé mon pote, je la baise pas avec toi ! ».

Moi j'avais commencé à enlever mon jean et en continuant, je lui rétorque en souriant « bien sûr, je t'invite chez moi, tu baises ma femme et moi je regarde, c'est ça? ».
Et là, contre toute attente, ma femme me sort « J'ai pas envie de toi ce soir ! Il a raison, va terminer la vaisselle chérie, c'est ma soirée, fais ça pour moi ! ».
Vraiment, je sais pas ce qui m'a pris mais je retourne dans la cuisine à poil pour terminer la vaisselle, déçu, humilié et pourtant avec ma bite bandée comme jamais !
Je les entendais baiser et ma femme jouir.

La vaisselle terminée, je reviens dans le salon, histoire, malgré tout, de changer la donne et montrer ma virilité.
Mon côté macho se réveillant un peu !
Un fois revenu, je commence à me mettre devant ma femme pour qu'elle me suce...ce qu'elle fit à mon plus grand bonheur...mais au bout de 5 minutes, je commence à débander comme un con...je ne comprenais rien !
C’est comme si j'avais plus confiance et que je voulais n'avoir jamais invité mon ami. Je voulais qu'il parte et retrouver ma femme soumise à son mari !

Sur ces pensées, ma femme me pousse violement et me disant « Putain ! Tu me pousses à être salope et maintenant tu ne bandes même plus ! Dégage, mets-toi sur le canapé et branle-toi sale cocu !!! ».
Mehdi, sur ces mots, s'enhardi et dit « Salope, tu m'excites à parler comme ça, je vais t'enculer maintenant ! ».
Ma femme, qui était encore en levrette sur ses mains, pose sa tête contre le sol et écarte ses fesses, cambrée comme jamais !
Elle, qui me refusait la sodomie, a avalé cette queue 2 fois plus grosse que la mienne sans crier et en hurlant :
« Oh oui, vas-y encule-moi, encule ta salope...vas-y à fond, fais de moi ta pute, fais de moi une chienne, défonce-moi !!! ».

J’ai rebandé, me suis masturbé et j'ai éjaculé en 30 seconds chronos !!!
J'avais honte car Mehdi n'arrêtait pas de l'enculer en me disant : « putain, ta femme est trop bonne, quelle chienne, putain c'est trop bon...elle va me faire jouir !!! ».
Ma femme, déchaînée, lui dit : « attends, retiens-toi !!! ».
Mais Mehdi la prend par les hanches, s'enfonce et jouit dans son cul !

Dégoûté, je prends conscience que ce bâtard n'avait pas mis de capote!
Je sens la colère monter d'un coup comme si j'avais dessoulé...et je crie sur ma femme « putain de merde, salope! T’as pas mis de capote, t’es conne ou quoi ? ».

Ni une ni deux, ma femme se lève d'un bon et m'envoie une gifle de toutes ses forces (elle ne m’a jamais frappé qui plus est devant quelqu'un ou osé lever la voix contre moi !) en me disant :
« T’es malade ou quoi de me parler comme ça ?! C’est toi qui as voulu ça ! Maintenant ça va changer, plus rien ne sera comme avant ! C’est de ta faute ! Tu vas devenir cocu et fermer ta grande gueule, t'entends, t'as compris ou pas ? T’as compris ? Tu l'as voulu non ? Tu l'as voulu ? » Et Bam !
Une seconde claque qui a failli me faire tomber !
Elle pleurait de colère ou de tristesse, je ne sais pas.
J'avais les joues chaudes...et ma femme est vraiment hors de ses gants.

Elle me tira ensuite les cheveux de toutes ses forces et me lance: « Viens me nettoyer le cul maintenant ou je me casse...tu choisis ! ».
Je me revois encore me jeter à ses pieds et lui demander pardon ! Pourquoi ???
Elle se met alors sur moi, la main dans mes cheveux en me disant « mets bien ta langue dans mon cul, il m'a défoncée et j'ai adoré ça ! Avale tout son sperme...du sperme d'arabe, c'est tout ce que t'auras de moi ce soir ! ».

Je n'ai jamais fantasmé sur une relation homo ou bi...embrasser ma femme après que j'ai joui me dégoûte.
J'aime les femmes, je suis 100% hétéro...mais avec l'excitation, non seulement j'ai avalé le sperme de mon ami du cul de ma femme...mais j'ai adoré à tel point que je bandais !!!
Peut-être était-ce parce que c'était un ami ?

Un fois ce nettoyage dans les normes fait, elle se radoucit...et d'une voix douce, me dit « c'est bien », en me caressant la tête.
« Tu vois, tu es obéissants et j'aime ça ! Finalement, je ne suis pas si soumise que çà...en tout cas, plus avec toi !
Et toi, tu viens de me lécher mon cul plein de sperme d'un homme ! Je n’y crois pas comme c'est facile! Je n’en reviens pas que tu as fait ça ! ».
Elle semblait reprendre ses esprits et réaliser ce qui venait de se passer !
« Bon, dit-elle, maintenant, que les choses soient claires mon cœur : Ce n'est pas une soirée et hop, tout redevient comme avant ? On est d'accord ? ».
Elle avait parlé très calmement.
J'acquiesçais, les yeux baissés.
« Bon, alors tu vas m'obéir et dormir sur le canapé pendant que Mehdi et moi allons coucher ensemble cette nuit et tout le temps qu'il sera avec nous. Aller mon cœur, je t'aime ! ».
Elle m'embrassa tendrement et se leva en prenant la main de Mehdi et s'en alla dans la chambre.

Ce soir là, j'ai entendu ma femme jouir toute la nuit, entrecoupée de rire, de complicités et de baisers. A leur écoute, je me suis branlé quatre fois dans cette nuit !

Le lendemain, dimanche, ma femme et son amant m'ont fait appeler vers 11h30.
Moi je n’ai pas fermé l'œil de la nuit, mi excité et surtout inquiet, en pensant à la tournure des évènements et au comportement de ma femme et de moi-même !
Ils étaient nus quand je suis entré dans la chambre !
J’ai de suite vu la bite de mon ami...et ma femme l'a capté direct !

Avec un petit sourire, elle me fit un clin d'œil et commença à le branler tout doucement. Elle me pria d’aller préparer un brunch pendant que j’imaginais la queue de Mehdi grossir à vue d'œil... je bandait instantanément !
Ma femme m'invita alors à les rejoindre et me fit approcher de la bite de mon pote.
« Viens voir comme elle est grosse ! ».

Je déglutis, le regard rivé sur le chibre impressionnant et palpitant
« Suce-la, je vois bien que tu en as envie! ».
Je ne me fis pas prier, c'est vrai, j'en avais envie ! J’étais devenu bi ?!

Je la suçais aussi doucement que je pouvais...ma femme se touchait d’une main et de l’autre me guidait, appuyant doucement en rythme sur ma tête, elle avait l'air si heureuse ce matin là et moi de la voir si bien...j'étais aux anges.
Mehdi est resté finalement une semaine et il est parti ce matin.
Une semaine infernale de cocufiage et d’humiliation consentie pour moi. Il coucha tous les soirs avec ma femme, moi je leur faisais la cuisine et j’étais invité le matin à purger Mehdi de ma bouche.

Je l'ai accompagné pendant qu'il la baisait dans la voiture et dans les toilettes de l'aéroport pendant que je m'occupais des bagages.
Elle l'a sucé une dernière fois en plein Burger King et j'ai dû lécher moi aussi sa bite pour la nettoyer !
Mehdi a promis de revenir et moi j'écris mon histoire.

FIN.

https://b4epics.com/uploads/2018-03-21/00/809_100025635b47dc.jpg

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 122 autres membres