lailatvx

lailatvx

Ma femme et le plombier pervers 3

5030 appréciations
Hors-ligne
— Je te promets de t’en mettre ! Tu aimes la queue, eh bien je vais t’en donner ! Au fait, tu prends la pilule ? Car je n’ai pas envie de t’engrosser ! En tout cas, pas tout de suite.
-… Oui je prends un contraceptif. Que voulez-vous dire quand...
— Je t’ai déjà dit de me tutoyer, salope !!
— Euh… Que veux-tu dire quand tu dis "en tout cas, pas tout de suite" ?
— C’est très simple ! Je veux dire que plus tard, quand notre relation sera bien établie, ça m’amusera peut-être de te mettre enceinte !
— Mais tu es fou ! Je suis mariée !!!
— Et alors ? C’est justement ça qui est très excitant ! Enceinte de ton amant, et ton cocu de mari qui élèvera cet enfant !
Je me mets à pleurer.
— Calme-toi, ce n’est pas pour tout de suite. Pour l’instant, je serai plus occupé à te faire progresser au lit, et à faire de toi une vraie baiseuse ! Je te dirai en temps utile quand il faudra arrêter la pilule. A ce moment-là, tu demanderas à ton mari de mettre des capotes, ou de te prendre dans le cul, tu prétexteras une infection…
— Oh non…non…je t’en prie…
— Inutile de pleurer, je serai inflexible. Si j’ai envie de te mettre enceinte, tu seras mise enceinte. Il faut t’y préparer. Ça m’excite. Je veux faire un gosse avec toi. Rassure-toi, ta future grossesse ne nous empêchera pas de baiser, bien au contraire ! Tu prendras toujours ta dose de queue !!
— Mais…Je ne vais pas refaire un enfant à 35 ans !
— Bien sûr que si ! Tu verras, tu vas aimer ça ! Enceinte de moi, avec un gros ventre et des seins gonflés, en train de te faire limer comme une chienne…Bon ! Je ne vais pas traîner car je dois passer à l’atelier. Donc, demain 9 heures, tenue habituelle !

Il m’embrasse à pleine bouche… Et s’en va.
Mon mari arrive immédiatement. Nous faisons un "débriefing".

— Dis donc, il t’a baisée comme une reine ! Tu aurais entendu tes cris et tes hurlements…Sans oublier le bruit du sommier pendant vos ébats, ça "donnait" !!
— Oui chéri, mais tu as entendu son idée, il veut me faire un enfant !!
— Et alors ? Ça peut être une excellente idée !!
— Mais si je fais un enfant, je veux qu’il soit de toi !!!
— Ne t’en fais pas, suis pas jaloux. Cet enfant, tu peux le faire avec ton amant, nous l’élèverons comme s’il était de moi…Comme il t’a dit, ce n’est pas pour tout de suite. En attendant, profites-en et fais-toi bien baiser ! Demain, je dois aller bosser, je te laisserai donc seule avec lui. Tu es entre de bonnes mains je crois !

Il rit. La soirée se passe. Nous faisons l’amour et la nuit se passe vite.
Le réveil sonne. Lever, toilette, petit-déjeuner. Mon mari est prêt, m’embrasse.
— Il est 8h 30, j’y vais ! Il ne faut pas qu’il me trouve là !

Je vais dans la chambre, enlève mon peignoir, enfile un string et la nuisette transparente. L’heure approche. On frappe à la porte-fenêtre. Je ne vois pas tout de suite, mais j’ai un coup au cœur en ouvrant, quand je vois que Pascal est accompagné…d’un apprenti !!
Ils entrent. Instinctivement, je mets mes mains pour couvrir mes seins.

— Cache pas ! Cache pas ! Ça sert à rien !
Je ne bouge pas.
— Enlève-moi ces mains tout de suite !!
J’obéis. Suis tétanisée. Je suis quasiment nue devant ce jeune.
— Je te présente Kévin, 18 ans et demi, apprenti 2ème année.
— Je vais me rhabiller.
— Pas question !! Tu restes "en tenue" !!
— Au lieu de jacasser, fais-nous deux cafés !
La mort dans l’âme, je prépare les cafés.

— Ah, je préfère te prévenir tout de suite : Kévin va te passer dessus aussi !
— QUOI ??????????
— Inutile de gueuler, ce n’est pas négociable ! En plus, sa petite amie est partie un mois en vacances avec ses parents, il a donc besoin de se vider les couilles.
— Mais tu es fou, je pourrais être sa mère !!
— Et alors ? Ça ne t’empêchera pas de prendre ses coups de bite !!
Je pleure.
— Arrête ton cinéma, et tourne sur toi-même, qu’il découvre ton corps !
Je ne bouge pas.

— ALLEZ ! Montre-lui tes charmes !!!
Résignée, je tourne sur moi-même.
— Lentement ! Je préfère lentement…
Le jeune me regarde goulûment. Je tourne plusieurs fois. Le jeune parle.
— Elle a une sacrée paire de miches dites donc ! Et un beau cul !!
— Oui Kévin ! Tout ce qu’il faut, là où il faut ! Et tu verras, elle est "bonne" !!! Allez Nadia, vire ta nuisette ! Montre la marchandise…

J’obéis.
— Vire ton slip ! Montre-lui ta chatte !
J’enlève le string. Suis toute nue.
— Continue à tourner sur toi-même. Doucement…
J’obéis.
— Alors Kévin, elle te plaît ?
— Ouah ! Grave canon, la meuf !!
Je suis face à eux, immobile.
— Qui est-ce qui t’a demandé d’arrêter ! Continue à tourner ! Montre-nous tes charmes !
Je continue.
— C’est bon, tu peux arrêter !
Il marque un temps d’arrêt.

— Maintenant, fais-nous voir ton cul !
Je rougis. Je sens une brusque angoisse.
— Tourne-toi !
J’obéis.
— Penche-toi en avant !
Je le fais.

— Ecarte tes fesses avec tes mains !!
Je reste en attente.
— Obéis ! Allez, du nerf !!
J’écarte mes fesses. J’offre la vue de mon anus aux deux hommes. Et à ce jeune apprenti.

— Alors Kévin, tu apprécies le spectacle ??
— Oui, grave ! Elle a une belle rondelle la meuf ! Elle aime se faire enculer ??
— T’as entendu, Nadia ? Kévin te pose une question, réponds…
Je ne dis rien.

— Elle n’a pas compris, Kévin, repose-lui ta question…
— Madame, vous aimez vous faire enculer ??
— Allez, réponds, Bon Dieu !
— Non…Je n’aime pas ça…
— Dommage, moi j’aime bien enculer les meufs !
— Ne t’en fais pas, Kévin, tu feras ce que tu as envie ! Elle est là pour notre plaisir, pour le plaisir des hommes, cette salope ! Alors si tu as envie de l’enculer, tu l’encules ! Elle est là pour ça !
— Non, je vous en prie, je ne veux pas… Pas la sodomie !!!
— Ecoute, ça suffit, tu feras ce qu’on t’ordonnera, un point c’est tout !

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 252 autres membres