lailatvx

lailatvx

Ma femme, Farid et les autres 4

6119 appréciations
Hors-ligne
Mardi 17 juin
Il est 7h, mon mari part au boulot. Comme prévu, je ne verrouille pas la porte après son départ et surement avant qu’il arrive au garage, Farid et Rachid sont déjà à poil dans la chambre. C’est tout de même plus agréable de baiser dans un lit, ils m’embrochent à tour de rôle puis ensemble, j’ai Rachid dans la chatte et Farid dans le cul. La douleur fait place au plaisir, je manque de m’évanouir sous la puissance et la violence de leur labourage.

Mercredi 2 juillet
Rachid, très exigent en sexe, me baise 3 fois par jour, à chaque fois l’orgasme est au rendez-vous mais je vois bien que, pour lui, ça devient mécanique, il s’ennuie dans cette monotonie. Farid, lui, se désintéresse de moi.
Ce matin après l’amour, il me dit :
-J’ai une bonne nouvelle : je vais bientôt te niquer devant ton mari
-T’es fou ? Garde tes fantasmes tordus pour toi et ne mets pas mon couple en danger !
-T’inquiète pas, on est en train d’élaborer un plan avec des potes et avant la fin de cette semaine, c’est ton mari qui va te demander lui-même de passer la nuit avec moi !
-Mais t’es un malade mentale Rachid, tu me fais peur ! Je ne veux pas de ça !
-Fais-moi confiance je te dis, je te demande juste de rentrer dans mon jeu et d’accepter le deal quand ton mari te demandera ça.
Je sais que Rachid est prêt à tout pour arriver à ses fins mais je me demande comment il peut convaincre mon mari d’accepter une chose pareille.
Les jours suivants, j’observais mon époux, il avait la mine défaite, comme souvent quand il a des problèmes au boulot mais ne disait rien.

Lundi 7 juillet
Mon mari rentre du travail, l’air plus préoccupé que jamais et me dit :
-Nadia, faut que je te parle. Comme tu le sais, je joue au poker une à deux fois par semaine, depuis quelques temps je joue avec des amis du voisin Rachid.
-Oui et alors ? (Je commence à comprendre le plan de Rachid)
-J’ai perdu de grosses sommes
-C’est-à-dire ?
-De très grosses sommes que je ne peux pas rembourser, je pensais me refaire mais au contraire, je me suis enfoncé, puis ils ont commencé à se montrer pressants. Tu sais, ils ne rigolent pas ces gens-là. Ils me menacent et je crains le pire.
-Mon chéri mais comment peut-on régler le problème ?
-J’ai demandé à Rachid d’intervenir auprès d’eux, il peut racheter ma dette qui est énorme mais...il veut une contrepartie. (Et là, mon pauvre mari craque, je le console).
-Vas-y chéri, je peux tout entendre, qu’est-ce qu’il veut ?
-C’est un salaud, un pourri ! Il te veut toi, il veut que tu le rejoignes chez lui toutes les nuits pendant l’absence de son père et que tu couches avec !
-Ho mon dieu mais c’est horrible ! Mais écoute, on doit faire face tous les deux, tu as fait une erreur, chéri mais je vais la réparer et après, notre couple partira sur un meilleur pied, on va s’en sortir, tu verras.
-Mon amour, c’est horrible ce que je te fais faire ! Mais j’ai retourné la situation dans tous les sens et je ne vois pas d’issue.
-N’en parlons plus, je vais me sacrifier pour notre couple, ça sera notre secret.

Je suis heureuse de cette tournure, j’ai un amant, un mari consentant et la conscience tranquille, je vais rejoindre tous les soirs mon amant et c’est mon mari qui culpabilise...

Je passe des nuits torrides avec Rachid, je rentre au petit matin, on ne parle pas de ça avec mon mari, je vois la reconnaissance dans ses yeux pour le sacrifice que je fais...
Mais Rachid en demande toujours plus, il n’aime pas mon mari et prend un malin plaisir à lui rappeler la situation. Lorsqu’il a envie de moi, il l’appelle toujours sur son portable.
-Salut Karim, envoie-moi ta femme, faut que je me vide les couilles !
-Hé Karim, ne cherche pas ta femme, elle est au lit avec mon frère
-Allo Karim, je suis en train de niquer ta femme, écoute comme elle jouit !

Mardi 11 septembre
Depuis fin juillet, le père de Farid et Rachid est rentre à la maison, donc je ne peux plus aller chez eux, Rachid a donc tout simplement édicté de nouvelles règles.
Il a les clefs de l’appart et à chaque fois qu’il en a envie, il rentre, me baise, parfois devant mon mari qui, souvent, dort sur le canapé du salon et Rachid dans le lit avec moi. Il laisse la porte ouverte afin que Karim entende nos ébats, ça décuple son excitation. Mon époux s’est résigné, il n’a pas le choix.

Hier, Rachid a franchi un pas supplémentaire dans la perversion. Lorsqu’on est rentré des courses avec mon mari, il était attablé avec deux jeunes mecs d’à peine 18ans.
-Hé les amis, je vous présente Nordine et Jamal, ils m’ont rendu un super service, donc je les ai invités à profiter de ma petite gazelle...Ya des trucs qu’ils n’ont pas encore essayé à leur jeune âge comme la sodomie ou les pipes profondes.
A un moment, j’ai eu peur que mon mari sorte de ses gonds et que ça se termine mal mais il a fini par obtempérer et il a demandé à sortir.
-Ouais t’as raison, vaut mieux comme ça, lui dit Rachid, parce qu’avec ce qu’on va lui mettre à ta femme, vaut mieux pas que t’y assistes !

J’étais toute excitée d’avoir deux beaux mecs à moi, ils ont expérimenté tout ce qu’ils voulaient, m’ont prise dans tous les sens !
A un moment, je suçais Rachid, Jamal me sodomisait et Nordine me pilonnait la chatte. Je n’ai pas compté les orgasmes mais ils étaient nombreux. Je me suis fait prendre dans la nuit pendant mon sommeil, je ne sais plus qui a fait quoi mais, en tout cas, c’était vraiment bon !
Au réveil, j’ai vu que mon pauvre mari dormait sur son canapé. Rachid était parti et mes deux jeunes étalons dormaient, les couilles vides, repus de leur nuit de sexe.

Pendant que je prenais ma douche, Nordine est venu me rejoindre, puis Jamal. J’étais en sandwich lorsque mon époux est entré dans la salle de bain ! Avant même qu’il ne referme, Nordine l’interpelle :
-Hé le cocu, rentre, ferme la porte et mate un peu ! Elle est trop bonne ta femme, regarde comme elle prend bien ma bite dans le cul pendant que mon pote lui nique sa chatte !
C’est une situation délicate pour mon cocu et moi-même, j’ai du mal à cacher mon plaisir et lui sa honte. Se femme se fait prendre devant lui avec son consentement !

Puis ils me mettent à genoux et se branlent dans ma bouche.
-Vas-y le cocu, mate ta meuf en train de me tailler une pipe ! Regarde comme elle se régale la salope !

160 appréciations
Hors-ligne
Hmmmmmmmmmm comme c'est bon d'être le cocu de sa femelle qui se fait saillir par ces rebeux, hmmmmmm comme j'aimerais qu'ils abusent aussi de moi, la connasse de chienne TOTALEMENT dépravée qui aime TOUT même le plus dégueulasse
Bisesssssssssssssssssssss

6119 appréciations
Hors-ligne

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 115 autres membres