lailatvx

lailatvx

Ma mère et mes potes 2

5084 appréciations
Hors-ligne
Je pris mon courage à deux mains et me décidai un jour à discuter avec ma mère de ce que j’avais vu la dernière fois. Elle fut tout d’abord choquée que je puisse l’avoir vu avec 3 de mes amis, mais je lui expliquais alors que cette vision d’elle avec de jeunes hommes que je connaissais m’excitait au plus haut point. Plus tard dans la discussion, elle m’avoua qu’elle aussi était excitée par le fait que j’ai pu la voir dans cette situation. Nous nous étions accordés sur le fait qu’il n’y avait aucun désir charnel entre elle et moi. La voir se faire baiser par mes potes me procurait encore plus de plaisir que de m’imaginer en train de la baiser moi-même.

Maintenant que nous avions mis les choses au clair, nous avions envie elle et moi de réitérer l’expérience et cette fois, je n’avais plus besoin de me cacher derrière une porte et encore moins de partir en courant après avoir giclé. Pour profiter des derniers jours ensoleillés au bord de notre piscine, j’invitais deux amis à moi à venir passer l’après-midi dans l’eau. Nous faisions une partie de volley dans la piscine quand ma mère nous rejoignit, vêtue d’un maillot deux pièces composé de très peu de tissu. Flo et Jérémy eurent des sourires gênés en la voyant, et se lancèrent un regard complice. Ma mère entra dans la piscine et s’approcha de nous. Nous nous détendions dans la piscine quand ma mère commença à se rapprocher tout d’abord de Jeremy. Il était gêné et en même temps excité par ses formes généreuses. Ma mère discutait avec lui, en se collant de plus en plus. Elle commença alors à lui toucher le torse, en lui faisant des sourires charmeurs. Il me regardait, gêné que ma mère fasse ça devant lui. En voyant ça, Flo se rapprocha d’eux et se positionna derrière ma mère, posant ses mains sur ses hanches. Je regardais cette merveilleuse scène se dérouler à quelques mètres de moi, et je me touchais discrètement entre les cuisses, en veillant bien à ne pas attirer l’attention de mes deux amis. Ma mère murmura ensuite à l’oreille de Jérémy dont le visage s’illumina. Elle fit de même avec Flo. Les garçons se regardèrent et se firent un signe d’approbation. Flo vint alors vers moi.
— Mec, ça ne te dérange pas si on s’amuse un peu avec ta mère ?
— Si elle en a envie, Il n’y a pas de soucis !
— Ah ben cool ! On va bien lui régler son compte, t’inquiète !

Flo fit un signe d’approbation à Jérémy qui lui répondit avec un clin d’œil. Jérémy commença à rouler des pelles à ma mère tout en lui caressant les seins. Flo retourna vers elle et dégrafa le haut de son maillot, laissant s’échapper ses gros seins. Il les caressait et commença à les lécher et à mordiller ses tétons. Jérémy prit ensuite le relais pendant que Flo remplit la bouche de ma mère avec sa langue.

On se décida à sortir de l’eau et de rejoindre la chambre. A peine sorti de la piscine, Jérémy arrêta ma mère.
— Penches-toi un peu, j’veux voir ton p’tit cul !
Jérémy écarta l’arrière du maillot de ma mère et fit apparaitre son trou du cul et sa chatte.
— T’as vu ça mon pote ? On va se régaler avec cette salope !
Flo approuva et passa un doigt sur les deux entrées. Ils continuèrent alors leur chemin jusqu’à la chambre. Une fois à l’intérieur, Flo et Jérémy recommencèrent à embrasser ma mère à tour de rôle, mais chacun d’eux avait mis une main dans le bas de maillot de ma mère, frottant sa chatte et son clito ensemble.
— On va bien te baiser grosse salope. Tu vas kiffer comme jamais, lui dit Flo.
— Ouais, ne t’en fais pas pour ça, ajouta Jérémy. On va te démonter comme une sale chienne, tu vas gueuler tellement on va te pilonner !

Ma mère fut la première à se déshabiller entièrement. Flo et Jérémy s’assirent sur le bord du lit et sortirent leurs queues. Je m’installais sur une chaise se trouvant dans un coin de la chambre, prêt à admirer la scène. Ma mère commença à sucer Jérémy qui durcit assez vite. Elle s’occupa ensuite de la queue de Flo qui tenait sa tête pour lui imposer le rythme. Il me regarda alors :
— Elle suce bien putain. On va la défoncer mon pote !
Flo bloqua sa tête et commença à baiser la bouche de ma mère qui s’étouffa plusieurs fois. Jérémy se branlait en les regardant faire. Ma mère se positionna ensuite sur le lit, allongée sur le dos. Jérémy se mit au niveau de son visage, pour se faire sucer encore une fois. Flo grimpa sur le lit et mit sa tête entre les cuisses de ma mère, et commença à la lécher et à la doigter.
— Tu mouilles hein cochonne ! Ça t’excite de voir deux grosses bites rien que pour toi hein !
— Oui ! Baisez-moi ! J’en ai trop envie ! Faites-moi mal à la chatte !
En entendant ma mère dire ça, je sortis immédiatement ma queue et commençai à bien l’astiquer. Flo se positionna en une fraction de seconde et enfonça sa queue dans ma mère, d’un coup sec. Ma mère poussa un petit cri mais sa bouche fut immédiatement remplie par les boules de Jérémy qui voyait que la situation m’excitait totalement.
— Vas-y, bouffe-moi les couilles salope !

Flo pilonnait littéralement ma mère en tapant le plus fort et surtout le plus vite possible. Ma mère n’hésitait pas à écarter sa chatte au maximum pour que les coups de reins de mon pote puissent la frapper encore plus fort et plus profond. Flo me vit en train de me branler.
— Tu kiffes voir ta mère se faire niquer comme une pute hein ?
Je n’arrivais même pas à lui répondre tellement que l’excitation était intense !
Jérémy se déplaça ensuite vers Flo, le poussant légèrement.
— Laisse la place ! J’ai envie de lui casser la chatte à cette pute !
— Vas-y mec ! Démonte-la, elle ne mérite que ça !
Jérémy s’enfonça dans la chatte de ma mère et rentra sa queue jusqu’aux couilles. Il ressortit ensuite sa bite entièrement et doucement, puis la rentera entière et d’un coup sec, faisant sursauter ma mère. Il commença à son tour son pilonnage intensif, pendant que Flo s’installa à cheval sur le visage de ma mère.
— Mange-moi les couilles, gobe-les bien sale pute !
Ma mère gémissait et poussait de petits cris sous les coups de queue de Jérémy. Ses mains malaxaient ses gros seins, et elle ne se privait pas également de caresser les corps de mes deux amis.

Après plus de vingt minutes de baise, je ne pouvais plus me retenir et je me mis à gicler sur mon torse. Flo changea de position et mit son anus sur la bouche de ma salope de mère.
— Mange-moi le cul, vas-y régale-toi ! Oui vas-y, enfonce ta langue dedans !
Jérémy gémissait et se tourna vers moi :
— Mec, je peux gicler dans la chatte à ta mère ?
— Vas-y, remplis-la de sperme !
Jérémy ne se fit pas prier. Ses coups de reins s’accélérèrent et il commença à gémir. Dans un grand râle, il se raidit et déversa tout son foutre au fond de sa chatte. Flo se releva et plaça sa queue au-dessus de la bouche de ma mère.
— Ouvre ta bouche, allez !
Flo mit une gifle à la pute pour qu’elle ouvre bien sa bouche. Il se branlait comme un fou au-dessus d’elle, prêt à gicler. Il cracha de la bave dans sa bouche et enchaina immédiatement avec des jets de sperme. Quatre gros jets sortirent de son gland et remplirent la bouche de cette vide-couilles.
— Avale grosse pute, ne perds pas une goutte !
Ma mère avala tout le sperme et le crachat de Flo, et ouvrit sa bouche en tirant la langue pour lui montrer qu’il ne restait rien.
— Je bande encore !
Jérémy avait en effet la queue raide et dure comme s’il n’avait pas encore giclé. Flo me regarda et me fit un clin d’œil.
— On va enculer ta mère. Je suis sûre qu’elle aime se faire ouvrir le cul !

En moins d’une minute, Flo se remit à bander. Ma mère roulait des pelles à mes deux potes et les branlait. Flo s’allongea sur le lit et elle le chevaucha. Sa bite glissa dans sa chatte sans soucis, le sperme de Jérémy servant de lubrifiant. Il commença à la baiser sauvagement, faisant taper sa queue au fond de sa chatte. Jérémy pencha ma mère vers l’avant et plaça son gland à l’entrée de son anus. En voyant ça, je ne pus m’empêcher de lui dire :
— Nique-la à sec, mec !
Je ramassais mon sperme sur mon torse et m’en servis pour me branler à nouveau.
— On va la défoncer ta mère ! cria Jérémy.
— Oui allez-y ! J’veux me faire démonter !
Ma mère gueulait de plaisir en se prenant les coups de bite de Flo. Jérémy enfonça sa queue dans son fion en gémissant, et lui et Flo s’alignèrent sur le même rythme de coups de reins. Ma mère jouissait comme une folle, encore plus qu’avec mes trois autres amis avec qui je l’avais surprise. En plus du pilonnage qu’elle subissait, ma mère se recevait des gifles, des crachats et des fessées par mes potes. Elle hurlait et jouissait, demandant à mes potes de la baiser encore plus fort. Flo et Jérémy échangèrent leurs places pour que chacun d’eux puisse limer chacun de ses trous.
— Putain ! Elle mouille du cul cette grosse chiennasse !
Ma mère était au bord de l’orgasme. Sa mouille coulait sur les cuisses et les couilles de Jérémy. Ses jambes ne la portaient plus, elle était totalement empalée sur ses deux grosses queues de dix-huit centimètres chacune.
— Mets-lui dans la chatte aussi. On va lui faire une bonne double pénétration !
Flo obéit à Jérémy et sortit sa bite du cul de cette pute. Il s’appuya sur la bite de son pote et rentra lui aussi dans la chatte. Après seulement quelques vas-et-viens, ma mère n’en pouvait plus et atteignit l’orgasme. Elle gueulait en laissant sa mouille dégouliner sur les deux bites encore en train de la défoncer comme jamais. Mes deux amis ne tardèrent pas aussi à se retirer de sa chatte et à se positionner à l’entrée de sa bouche. Ils giclèrent des gros jets de sperme que ma mère s’empressa d’avaler. Je fis de même sur moi, m’envoyant du sperme sur le visage tellement j’étais excité ! Les deux mecs se rhabillèrent et se dirigèrent vers la sortie, épuisés.
— Bon, quand tu veux te faire péter la chatte, tu sais qui appeler ok ? lui dit Jérémy.
— Merci pour le cul de ta mère, me dit Flo. C’est une bonne grosse pute !


134 appréciations
Hors-ligne
J'aime être cocu, moqué et soumis à ma femme et ses amants.

5084 appréciations
Hors-ligne
Et bon week-end !!!

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 258 autres membres