lailatvx

lailatvx

L'amant de ma mère 3

6119 appréciations
Hors-ligne
Il me tend alors un paquet cadeau.
Je l’ouvre rapidement, tellement excitée à l’idée de voir ce que contient cette boite. Je me sens tellement nerveuse.
« Oh ! ». Ma bouche s’arrondit de surprise, je découvre une magnifique guêpière.
« S’il te plait Sarah, pourrais-tu la passer pour moi ? »
« Oh Paul, il ne fallait pas, elle est superbe ! »
« Ne t’ai-je pas dit que j’allais bien m’occuper de toi ? Je vais te constituer ta propre garde-robe, tu n’auras plus à prendre les dessous de ta mère. Viens, suis-moi dans la chambre ! »
Sans même réfléchir, j’emboîte les pas de mon « amant », maintenant c’est sûr, je désire trop goûter à sa queue !
« Sarah, si tu le souhaites, tu peux aller te préparer dans la salle de bain attenante à la chambre ».

Pendant que je m’exécute dans la salle de bain, j’entends Paul qui se déshabille dans la chambre. L’excitation est à son comble et a pris le pas sur ma nervosité.
Je me presse donc d’ajuster la guêpière noire assortie à ma lingerie. Cela m’affine délicieusement la taille. Sur la tablette du lavabo bien en évidence, je vois un tube de rouge à lèvres et un crayon eyeliner.

Paul étant divorcé depuis bientôt 5 ans, je suppose qu’il les a laissés là à mon attention. Sans trop réfléchir, je commence à m’appliquer le rouge sur mes petites lèvres. C’est un rouge sang très violent qui me fait une bouche goulue.
Maintenant l’eyeliner. C’est plus difficile à mettre, il faut bien passer le crayon à la base des cils, je me concentre alors bien à l’aide du miroir.
Voilà c’est bien, la vision dans le miroir me trouble, ainsi maquillée et parée de cette guêpière, je ressemble tellement à une femme, les seins en moins ! Voir ainsi mon reflet dans le miroir me fait immédiatement bander. Cela a pour effet de déformer mon string. Heureusement pour moi, j’ai un très petit sexe, ce qui fait que, même en bandant, mon petit clito ne dépasse même pas de son écrin de dentelle.

En arrivant à la porte de la chambre je vois Paul entièrement nu, étendu sur son lit. Mon dieu, quelle bite ! Elle est énorme ! Tout d’un coup, la peur me saisit. Jamais je n’arriverais à enfourner ce pieu de chair en moi !
Paul, conscient de mon trouble, me dit alors :
« N’aie aucune crainte ma chérie, tu vas voir, je vais bien te préparer, tu n’auras pas mal. J’ai du gel anal parfumé et chauffant, tu verras c’est très agréable ».

Je me rapproche lentement du lit, visiblement ma tenue fait son effet car Paul bande comme un taureau, je me sens à la fois inquiète et terriblement fière de susciter une telle excitation chez un homme. Pour moi, c’est une première.
« Sarah as-tu déjà sniffé du poppers ? »
« Non c’est quoi ? », lui demandai-je.
« Tiens, ouvre ce flacon et renifle profondément à chacune de tes narines. Tu verras, tu te sentiras plus relax et tes muscles vont se relâcher, y compris ton sphincter ».
Je le regarde alors étonnée.
« Mon sphincter ? »
« Oui, ton trou du cul va être plus souple et tu accepteras plus facilement mon gourdin, chérie. »

Sans trop réfléchir, j’inhale profondément par mon nez les effluves de ce petit flacon. La tête me tourne un peu mais, au bout de quelques secondes, je me sens plus détendue.
« Passons aux choses sérieuses ma chérie, SUCE-MOI ! ».

48 appréciations
Hors-ligne
La suite, vite !!!!

6119 appréciations
Hors-ligne
Georline :

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 115 autres membres