lailatvx

lailatvx

La bite de mon meilleur copain 2

5161 appréciations
Hors-ligne
Après avoir joui une nouvelle fois, c’est les couilles vides que nous nous rhabillons et rentrons à la maison. Maman est rentrée, elle range les victuailles qu’elle a achetées. Daniel l’aide aussitôt. Maman le remercie et me dit :
« Tu devrais prendre exemple sur Daniel ! ».
Sans un mot, je range les boites de conserve dans l’armoire. Maman sort d’un sac un maillot de bain deux pièces et me le montre :
« Regarde ce que je me suis acheté, c’est joli non ? ».
Je jette un regard et réponds : » Oui, bof ! ».
« Vous allez être sexy, là-dedans ! » dit Daniel.
« Merci c’est gentil, lui répond maman. C’est rare ici les compliments ici ! Que vous- voulez manger ce soir, les enfants ? J’ai pensé à des tomates et des carottes râpées, ça vous va ? »
« Si tu veux, maman », je réponds.
« Voulez-vous que je vous aide ? », demande aussitôt Daniel.
« Oh oui, bien volontiers, peux-tu éplucher les carottes et les râper ? Et arrête de me vouvoyer, dis-moi : tu, ce sera plus simple », lui dit maman. Puis s’adressant à moi, elle me dit : « Si tu veux bien couper les tomates en rondelle, ce serait gentil, mon chéri ! ».
Nous passons une agréable soirée, à jouer à un jeu de société, puis nous allons nous coucher.

Le lendemain, sur les coups de neuf heures, je me lève. Maman est déjà dans la cuisine, pimpante dans une petite robe à fleur. « Bonjour Jean, bien dormi ? Tu peux aller réveiller Daniel, on va aller au marché ce matin et cet après-midi, nous profiterons de la piscine ».
Je monte réveiller Daniel, j’entre sans frapper et je trouve Daniel nu, allongé sur le lit, la bite en main, il se branle.
« Ben dis donc toi, t’es insatiable ! », lui dis-je
« Oui c’est vrai, t’as pas envie de me sucer ? »
Comme j’hésite un moment, il poursuit : « Je suis sur le point de juter, ne t’inquiète pas, ça ira vite, ta mère ne se doutera de rien ! ».

Convaincu, je m’avance, je me mets à genoux à côté du lit et je prends sa bite en bouche. Et en effet, au bout de quelques allers-retours, il me jute dans la bouche. Je me régale de son sperme. Puis je donne deux ou trois coups de langue sur son gland et je me relève. « Allez debout, maman attend pour aller au marché ! ».
« Bonjour madame, vous êtes superbe aujourd’hui, une bien belle robe que vous avez là ! ». Dit Daniel en entrant dans la cuisine.
« Merci Daniel, répond en maman en virevoltant sur elle-même, faisant gonfler sa robe et nous dévoilant le haut de ses cuisses, c’est léger ce genre de robe. On va aller au marché ce matin et manger là-bas, ensuite vous aurez toute l’après-midi pour vous amuser et profiter de la piscine et moi pour lézarder au soleil », et elle s’installe sur un des transats de la terrasse.

A notre retour, il ne faut que quelques minutes, à Daniel et moi, tout en enfilant nos slips de bain. Nous décidons de faire une partie de ping-pong avant de se baigner et pour pimenter la partie, nous mettons un enjeu : le vainqueur enculera le perdant ce soir dans sa chambre.

La partie commence, j’ai beaucoup de mal à me concentrer, mon regard étant attiré par le gros paquet que forme le service trois pièces de Daniel, mais je finis par remporter la partie. « C’est de la faute à ta mère », me dit-il alors que nous approchons de la piscine et comme je le regarde surpris, il poursuit « Et oui, mon gars, elle n’a pas arrêté de regarder mon slip de bain ! Tu sais, des femmes comme ça, je les connais, j’en baise une régulièrement », me dit-il en riant.
« T’es con, lui dis-je, tu vas voir ! » En le poussant dans l’eau et je pique une tête dans la piscine et je rejoins Daniel afin de poursuivre notre joute aquatique. Les mains de Daniel deviennent de plus en plus insidieuses, à tel point qu’un moment, une de ses mains s’aventure dans mon slip de bain. De ses mains expertes, il enlève mon slip de bain en un tournemain.
« Ne déconne pas, rends-le-moi ! », je lui murmure.
« T’inquiète, elle ne nous voit pas ! », me répond-il en retirant, à son tour, son slip de bain. Il se jette sur moi, m’attrape par les épaules et met ma tête sous l’eau. Je vois sa queue flotter au gré de ses mouvements. Il n’y a pas à dire, sa bite est quand même énorme au repos ! Mais les secondes s’égrènent et je commence à manquer d’air. J’attrape ses couilles et, dans un réflexe, il me lâche.
« T’es pas bien, j’ai failli boire la tasse, je ne pouvais plus me retenir ! ».

Je nage récupérer mon slip de bain et sors de l’eau, puis je m’allonge sur un des transats qui bordent la piscine. Penaud, après avoir remis son slip de bain, Daniel me rejoint et s’installe à mes côtés.
« Excuse-moi pour tout à l’heure, je n’ai pas voulu te vexer », me dit-il.
« Non, non tu as raison, j’ai bien vu que maman fixait ton bas ventre et j’en ai profité pour te battre, mais ça n’empêche, un pari est un pari et que ce soir, tu prendras ma bite dans le cul », lui dis-je.

Allongé au soleil, je finis par m’assoupir, lorsque je suis réveillé par des rires. J’entrouvre les yeux et je vois Daniel agenouillé à côté du transat de maman, il est en train d’étaler de l’huile solaire sur son dos.
Je l’entends lui dire : « Si, si, je vous assure, c’est bien plus joli sans marque de bronzage ». Et je le vois qui dégrafe le soutien-gorge de maman. Il continue à étaler l’huile solaire sur son dos et sur ses fesses. Maman a posé une main sur les cuisses de Daniel et, non je ne rêve pas, elle passe le dos de sa main sur la protubérance que forme le service trois pièces de Daniel !

Daniel glisse ses mains sous l’élastique de la culotte de maman qui jette un regard dans ma direction, elle murmure quelque chose à Daniel qui lui répond. Maman émet un gloussement et se soulève légèrement. Daniel fait glisser sa culotte de maillot de bain et la fait rouler aux pieds de maman et d’un geste sûr, il la lui retire. Il enlève son slip de bain, sa bite apparait toute raide !
J’entends maman lui murmurer : « Ben dis donc, tu es rudement bien monté ! Tu es sûr qu’il dort ? ».
Daniel lui répond : « t’inquiète et même s’il se réveille, on s’en fout ! ».
Daniel pelote les seins de maman, sa main caresse sa chatte tandis qu’elle commence à le branler.
« Suce-moi, salope ! », dit Daniel à maman.

Je m’apprête à intervenir, lorsque maman lui répond : « Je vais te bouffer la bite, comme jamais on te l’a fait !».
Maman s’installe à quatre pattes et prend la bite de Daniel en bouche. J’ai une vue imprenable sur son postérieur, elle a les jambes écartées et se branle la chatte d’une main.
Je ne tiens plus, je bande comme un malade. Je décide de rappeler ma présence afin que maman arrête de jouer les salopes et je me redresse sur les coudes. Mais rien n’y fait, d’abord parce que maman a le cul tourné vers moi et qu’elle ne peut me voir et ensuite parce que Daniel me sourit béatement. Énervé, je me lève et je fais le tour du bassin, bien décidé à dire leurs quatre vérités à maman et Daniel. D’un geste sec, Daniel me fait signer de me taire. Tout d’abord déboussolé, je m’arrête net, il me fait signe ensuite d’enlever mon slip de bain. Sans réfléchir, j’obtempère. Daniel écarte les fesses de maman, il me regarde, sourit et articule silencieusement : « Vas-y, baise-la ! ». Tel un automate, je m’agenouille derrière maman, je pointe ma bite à l’entrée de sa chatte et d’un seul coup je m’enfonce en elle.
Maman pousse un grognement de surprise et Daniel lui dit : « Tu vois, je te l’avais bien dit, il fait tout ce que je veux ! ».

Je baise ma mère, ma bite va et vient dans son sexe, je la traite de salope. A chaque coup de bite, Daniel gémit un peu plus fort. « Vas-y mon grand, défonce-la bien, continue comme ça, je vais lui juter dans la bouche ! ».
Des larmes coulent sur mes jouent, j’ai honte de ce que je fais et, en même temps, je suis heureux de baiser une femme. Daniel pousse un cri de jouissance et jute dans la bouche de maman, et je jouis dans sa chatte à grands coups de rein en la traitant de femme à bites.
Puis je me retire et cours me réfugier dans ma chambre.

FIN.


137 appréciations
Hors-ligne
J'ai dû nettoyer par terre...
J'aime être cocu, moqué et soumis à ma femme et ses amants.

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 273 autres membres