lailatvx

lailatvx

Mon éducation pour devenir fille 6

3663 appréciations
Hors-ligne
Ma tante me demande si j'ai faim, je lui réponds que non, elle me dit d'aller me coucher pour récupérer et digérer, mais de ne pas oublier mon cachet pour les seins. Je lui réponds que j'y vais mais je fais un peu la tête, elle le voit et me dit : ne t’inquiète pas, dès que le vieux monsieur aura envie d'uriner, je viendrais te réveiller pour que tu te régales ma grande. Allez, vas au lit et ne touche pas ton clitoris !

Je pars au lit avec un grand sourire. Vers vingt deux heures trente, ma tante me réveille : tu peux aller te régaler et bois bien tout. Après, tu lui fais un énorme bisou pour le remercier !
J’arrive aux wc et me jette sur sa queue déjà sortie et immédiatement son nectar coule dans ma bouche. Je bois tout jusqu'à la dernière goûte.
Je me relève, il me plaque contre lui, m’écarte les fesses d'une main, pousse mon plug dans mes fesses avec l'autre main et me dit : elle est bonne ma pisse hein ! Petite pute! Dis-le que tu es une petite pute.
Je lui réponds très près de ses lèvres qu'il avait raison et que j'étais bien une petite pute qui aimait boire son urine. Il m'embrasse et met sa langue au fond de ma bouche.

Quand il a fini, je retourne voir ma tante pour lui dire que mon plug ne tenait plus en place, elle me dit qu'elle viendrait m'en mettre un plus gros une fois que son fils Amir m'aurait baisée. Je retourne alors me coucher et j'attends Amir.
Il arrive très vite, se couche, me prend dans ses bras et me dit : "je ne pensais pas que tu deviendrais si vite une pute aussi obéissante". Je lui demande alors si ce n'était pas bien, il me répond que si, bien au contraire, mais qu'il faut que je continue à faire tout ce que l'on me dit. Et surtout que je ne dise jamais non à un homme qui veut se vider les couilles en moi, je lui promets de suivre ses conseils.

Il me retourne, enlève mon plug et enfonce sa queue qui rentre comme du beurre dans mes fesses. Il m'enfile pendant plus d'une heure. D’un coup, il se crispe au fond de mes fesses, moi cambrée au maximum, il me met six longues giclées de foutre chaud au plus profond de mon intimité. Ce fut pour moi une révélation et je savais que j'étais vraiment faite pour être baisée et faire la pute.
Mon Amir se retira, me mit une claque sur les fesses et me dit : "ça, tu as aimé salope !".
Je tourne la tête en lui souriant, je lui dis que c'est merveilleux.
A peine Amir sort que ma tante entre avec un plug beaucoup plus gros à la main et me dit : " montre-moi ton cul que je te l'enfile !".
Elle écarte mes fesses, m’enfonce le gode qui rentre sans difficulté et me dit : "ça rentre tout seul, tu as vraiment des dispositions de petite pute !". Je me plaque contre elle et me mets à pleurer, elle me demande alors si je n'ai pas aimé.
Moi - oh si! C’était trop bon, sa queue au fond de mes fesses et quand son jus est venu, j’ai beaucoup aimé !!!
Elle - j'ai eu peur, je croyais que tu n'avais pas aimé ?
Moi - si, c'était bon, je veux me faire baiser toute ma vie !
Elle - tu vois, quand je te disais que le jus d'homme était très bon pour toi
Moi - vous avez raison, c'est excellent.
Elle - allez, avant de dormir, tente de marcher un peu avec tes talons et ton nouveau gode.

Je me lève, mets mes escarpins avec talon de 9 cm et commence à marcher, j'ai un peu mal, le gros plug dans mon cul me fait ressortir les fesses un maximum en arrière tout en les écartant aussi au maximum, ce qui fait que, en marchant, je suis cambrée, les fesses complètement en arrière, largement écartées, le tout me faisant rouler des fesses de façon obscène.
Moi - il est tellement gros que ça me met les fesses en arrière !
Elle - c'est fait exprès pour t'écarter les fesses et que tu roules du cul
Moi - pourquoi faire ?
Elle - pour que tous les hommes voient que tu es une petite putain qui ne demande qu'à se faire baiser n'importe où, n'importe quand et surtout par n'importe qui, ma chérie.
Moi - c'est agréable d'avoir les fesses en arrière et bien écartées !
Elle - allez, dors maintenant, ma petite pute !

Je m'endors et ne suis réveillée qu'au matin par ma tante qui me dit de prendre mon cachet et mon déjeuner, je me lève, avale mon comprimé et file aux wc. Après m'être fait les lavements de fesses, j’ouvre mon placard pour m'habiller et je vois que mes vêtements de garçon ont disparu.
Ma tante qui est derrière moi me dit : tu n'en as plus besoin, maintenant tu es une fille et tu vas faire la pute toute ta vie ma chérie, c’est bien ce que tu voulais ?
Moi - oh oui merci ma tante, vous croyez que mère et papa vont être d'accord ?
Elle - ta mère, je vais la persuader et ton père, tu lui diras que tu aimes les bites des hommes mais tu as le temps. Pense aux gentils messieurs qui vont se vider dans tes fesses jusqu'à la fin des vacances !
Moi - je vais pouvoir aller au sex-shop tous les jours ?
Elle - mais bien sûr ma chérie, tous les jours du matin au soir. Tiens, mets cette jupe !

Je termine de m'habiller, la jupe ne cache que la moitié de mes fesses tellement je suis cambrée. Ma tante me dépose comme la veille à proximité du sexe shop et me fait ses dernières recommandations : tu roules bien du cul en marchant, tu vas doucement. Si un homme te touche, tu le laisses faire. Tu lui dis oui et tu rentres dans le premier immeuble pour te faire prendre. Dès ton arrivée, tu dis au patron que tu veux de la bite dans la bouche et dans les fesses toute la journée et que tu viendras tous les jours jusqu'à la fin des vacances !

Je me suis fait prendre tous les jours pendant trois mois, à une moyenne de 30 clients par jour.
Au bout d'un mois, ma tante m'emmène cher le médecin pour contrôler mes hormones : tout allait bien, mes seins avaient poussé (je faisais déjà un bonnet B), le médecin m'ausculte nu et me dit :
Lui : tes seins ont bien grossi mais il faut les masser tous les jours pour qu'ils grossissent encore, tes hanches se sont bien faites et tes fesses s'élargissent énormément.
Moi : pourquoi mes fesses s'élargissent ?
Lui : car je te donne des hormones
Ma tante : tu sais Laila, les hommes aiment les petites putes comme toi, mais ils les adorent avec de très gros seins et des fesses énormes, c'est pour ça que l'on te donne des hormones.
Lui : et on va continuer, tu vas prendre 3 cachets tous les matins et tous les soirs.

J’ai continué mon traitement hormonal à la lettre et j'ai fait la pute tous les jours pendant un mois. A la fin des vacances, je suis retournée chez le médecin, mes seins faisaient du C presque du D, mes hanches étaient très rondes et mes fesses bien larges et rebondies.
D’ailleurs beaucoup de mes clients disaient que mon cul était magnifique.

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 219 autres membres